Les pionniers de l'air

Titre avia

 

L'époque des précurseurs

C'est la période qui prend fin au commencement du XXe siècle et pendant laquelle des hommes imaginent - d'une façon  d'un réalisme variable - ce que pourrait être une machine volante. À partir de la fin du XVIIIe siècle, cette période marque le commencement de la conquête de l'air avec le développement de l'aérostation et de maintes tentatives de vol plané.

Les pionniers du plus lourd que l'air: c'est l'époque des premiers vols d'appareils motorisés capables de décoller par leurs propres moyens. Presque chaque vol est une première ou une tentative de record : plus rapide, plus loin,  plus de hauteur . Les aviateurs sont, la plupart du temps, des concepteurs et des aventuriers.

Zeppelin 1

Le comte von Zepplin

 

Le comte Ferdinand  von Zeppelin est un militaire et ingénieur allemand né le 8 juillet 1838  à Constance ( en Allemagne ) et mort le 8 Mars 1817. Il a été le fondateur de la société Zepplin et l'inventeur des aéronefs (ballon dirigeable) qui portent son nom.

Ferdinand von zeppelin copie

Zeppelin 1 copie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis les années 1880, Zeppelin s'intéressait au problème des ballons dirigeables et en 1899 il commença à construire le premier ballon dirigeable avec lequel il fit trois ascensions. Les exploits du comte provoquèrent un triomphe populaire qui l'encouragèrent à poursuivre ses recherches : la seconde version de son appareil était entièrement financée par des dons et les revenus d'une loterie ! Ironie de l'histoire, le gros du financement arriva après le crash du Zeppelin LZ4 en 1908.

Dès 1909, des Zeppelins furent employés pour des transports civils.

Ayant dès 1913 des doutes sur la validité du concept des dirigeables, le comte monte une succursale, collaborant avec Bosch et Klein, la VGO (Versuch Gotha Ost), qui produira des bombardiers géants de conception classique ainsi qu’un département d'aviation au sein de Luftschiffbau Zeppelin, dirigé par  Claudius Dornier d’une recherche plus poussée sur les avions métalliques.

Le comte von Zeppelin mourut en 1917. Il n'a donc pas connu la provisoire mise en sommeil du projet Zeppelin due au traité de Versailles ni le second âge d'or de ses aéronefs sous son successeur Hugo Eckener.

 

Otto Lilienthal

Otto lilienthal est né le 24 mai 1848 à Anklam, en Poméranie. Il est sans doute l'un des patriarches de l'aviation moderne. Il se pencha très tôt par la question du vol humain. Dès l'âge de seize ans, il expérimentait , avec l'aide de son frère Gustav, de grands planeurs plutôt rudimentaires. Comme bien d'autres précurseurs de son époque, il s'intéressa aux ailes battantes et, devenu ingénieur, il publia en 1889 un livre essentiel pour l'avenir de l'aviation: "Der Vogelflug als Grundlage der Fliegenkunst" (Le vol des oiseaux comme fondement de l'art du vol), livre qui eut plus tard un important retentissement. Comme Marey, Lilienthal s'était donc intéressé de près au vol des oiseaux.Il fut l'un des premiers à prouver l'importance de la courbure de l'aile.

Lilienthal avait compris que la stabilité dans les airs s'obtiendrait par une voilure arquée. De plus, il était évident à ses yeux qu' il serait inutile faire voler un appareil si l'on était incapable de le piloter. À l'inverse de son époque, lui qui ne croyait pas à l'hélice ; il fit une approche expérimentale passant par les planeurs.

 

Otto lilienthal copie

Etrich taube

L'Etrich « Taube » est le premier avion militaire allemand de série. Surnommé la colombe en raison de la forme de ses ailes, l’Etrich « Taube » a été utilisé pour toutes les usages courants de l’avion militaire, comme avion de chasse, bombardier, avion d’observation, et bien entendu, avion d’instruction. Il fut surtout employé des années 1910 aux années 1914 .

Auparavant de la première guerre mondiale, l'apareil a été très populaire puisqu’il fut employé tantôt par la puissance aériennes de l'Italie, tantôt par celle de l'Allemagne ou de l'Autriche-Hongrie. Le 1er novembre 1911, le pilote italien Giulio Gavotti a lancé le premièr explosif aérien de son monoplan « Taube », au-dessus de l'oasis d'Ain Zara en Libye lors de la guerre italo-turque, annonçant l'ère des bombardements aériens. Étant cependant insuffisant comme avion militaire, il fut très vite remplacé au commencement de la première guerre mondiale

Taube

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site