Les débuts du cinéma allemand

I)LE CINEMA ALLEMAND:

 

Pendant ses vingt premières années d'existence, le cinéma allemand peine à exister. À la veille de la Première Guerre mondiale, l'Allemagne est certes la deuxième puissance mondiale mais produit très peu de films et fait pâle figure en Europe face au cinéma français, scandinave ou italien.

C’est pendant la République de Weimar que le cinéma s’est élevé au rang d’art à part entière. En 1918, il avait en effet un statut ambigu : certes, il créait du mouvement  mais, par rapport au théâtre, on y perdait la parole (les films étaient muet). Les artistes de théâtre et de cabaret ont compris que le cinéma avait donc quelque chose de totalement neuf à apporter : les images deviennent le seul moyen pour exprimer les sentiments des personnages et ne se cantonnent  de représenter la réalité.

Le cinéma expressionniste:

 

Les décors correspondent à l'expressionnisme pictural et architectural; ils sont faits de surface simples sur lesquels le réalisateur peut créer des jeux de lumières. Les films sont toujours tournés en studio. La lumière participe à symboliser les états d'âme des personnages et styliser les décors. Elle est capitale dans ce cinéma d'après guerre car elle remplace le manque de matériau.

Le jeu des acteurs est soit statique, soit mécaniques, leurs paroles et gestuelles envahissent l’espace.

 

II)LES PIONNIERS DU CINEMA ALLEMAND:

 

LES FRERES SKLADANOWSKY

 

Max SKLADANOWSKY est né en 1863 et son frère Emil en 1866 à Berlin. Ils sont tous deux de grands cinéastes allemands et ils innovèrent notamment dans le Bioscope Les freres sladanowsky

 

Le Bioscope : Le Bioscope est un appareil optique qui projette des images ou des photographies.

 

Ils parviennent en 1895 à tourner de brèves photographies de la vie.

 

Ils sont connus également pour leur importante filmographie: «Lutte» en 1895, «Apothéose» en 1895, «Apothéose II» en 1997

 

Max décéda le 30 novembre 1939 à Berlin.

 

 

 

 

 

Friedrich Wilhelm MURNAU:    

Friedrich Wilhelm MURNAU est né le 28 décembre1888 à Bielefeld ( Allemagne) sous le nom de Friedrich Wilhelm MURNAU et est mort   le 11 mars 1931 à  Santa Barbara à l' âge de 42 ans. Il est un des maîtres du cinéma expressionniste allemand.Murnau

 

Il commence par signer des œuvres sentimentales ou fantastiques qui s'inscrivent dans la tradition du romantisme allemand. Il s'affirme très vite comme un réalisateur de grand talent par un style vif et tourmenté qui évoque l’expressionnisme pictural et poétique. Ce style éclate dans un film resté célèbre (inspiré du Dracula Stoker) Nosferatule vampire sorti en 1922.

 

Il enchaîne les films forts, entre réalisme et fantastique, et réalise des œuvres majeures, comme Le Dernierdes hommes (1924) et Faust, une légende allemande (1926).

 

Son travail est remarqué aux États-Unis où il se rend, invité par les studios de la Fox, et où il réalise L'Aurore, qui est généralement considéré comme son chef-d'œuvre et comme un des plus grands films de l'histoire du cinéma. En 1927, l' Aurore reçu un Oscar.

 

Friedrich Christian Anton LANG: 

Friedrich Christian Anton LANG est né le 5 décembre 1890à Vienne et est mort le 2 août 1976 à Beverly Hills  (Californie). C' est un réalisateur d'origine autrichienne, naturalisé américain en 1935. Il eu une grande carrière en Amérique.Fritz lang photo 1047

 

Ses thèmes de prédilection sont la vengeance, la corruption, la soif de puissance et  la quête de la justice. 

 

Métropolis, réalisé en 1927, est classé au Registre international Mémoire du monde de l'UNESCO.

 

 

 

 

 

 Métropolis:réalisé en 1927, est classé au Registre international Mémoire du monde de l'UNESCO.

 

MetropolisRésumé: En 2026, Métropolis est une cité divisée en une ville haute, où vivent les familles intellectuelles dirigeantes, dans l'oisiveté, le luxe et le divertissement, et une ville basse, où les travailleurs font fonctionner la ville et sont opprimés par la classe dirigeante.                                                                                                                          Maria, une femme de la ville basse, essaie de créer l'entente entre les classes, et emmène clandestinement des enfants d'ouvriers visiter la ville haute; le groupe se fait repousser par les forces de l'ordre, mais Freder FREDERSEN , le fils du dirigeant de Métropolis, tombe amoureux d'elle. En descendant dans la ville basse pour la retrouver, il voit un ouvrier épuisé défaillir à son poste de travail, le rythme imposé par les machines étant trop élevé, une violente explosion se produit sur la machine «M», tuant des dizaines de travailleurs. Dans la fumée, Freder voit la machine «M» se transformer en Moloch, une divinité monstrueuse à laquelle les travailleurs infortunés sont sacrifiés.

 

 

 

 

 Robert WIENE:

 

Robert WIENE est né le 24 avril 1873 à Breslau et mort le 17 juillet 1938 à Paris. Il réalise en 1919  Le Cabinet du docteur Caligari le plus grand film du cinéma expressionniste

allemand.

 

Par la suite, il met en scène d'autres films empreints de la même étrangeté, comme  Les Mains d'Orlac (1924), qui n' a néanmoins pas la même force que son film le plus célèbre.

 

À l'avènement du Troisième Reich, il quitte l'Allemagne pour la Hongrie, puis la Grande Bretagne et enfin la France. Atteint d'un cancer, il ne peut terminer son dernier film, Ultimatum : c'est un autre réalisateur exilé, Robert SIODMACK, qui l'achèvera.

 

Cabinet du docteur Caligari:

 

Affiche du cabinet(Das Cabinet des Dr. Caligari) est un film expressionniste et muet allemand sorti en salles en 1920. Il est considéré comme le premier film expressionniste.

 

résumé:Dans une fête foraine, vers 1830, le docteur Caligari exhibe Cesare, un somnambule. Celui-ci prédit à un étudiant, Alan, qu'il vivra jusqu'à l'aube. Il est en effet assassiné dans son lit. Son ami Francis soupçonne Caligari. La jeune fille que convoitaient Alan et Francis est enlevée par Cesare. Poursuivi, le somnambule s'écroule après avoir abandonné son fardeau. Francis poursuit Caligari qui se réfugie dans un asile de fous, dont Caligari s'avère être le directeur, et Francis un des patients ainsi que la jeune fille convoitée...

 

 

PAUL WEGENER:

 

Paul Wegener est né 11 décembre 1874 et mort à Berlin 13 septembre 1948. Il était acteur, réalisateur et scénariste. Paul Wegener débuta à l'écran en 1913 dans une adaptation de L'étudiant de Prague. En 1932, il fut également la vedette du film d'horreur Unheimliche Geschichten de Richard Oswald et Gabriel Pascal.

 

Le Golem:

 

Il a réalisé ce film avec Carl BOESEen 1920.

 

Le golemrésumé:Lerabbin Loew, à la fois philosophe et magicien, a vu dans les étoiles l'annonce d'un grand danger pour les Juifs. Il fabrique ,alors, une statue d’argile pour sauver le peuple juif: le Golem. Le Golem a une force prodigieuse mais il ne doit s'en servir que pour une mission pacifique. Peu de temps après, l'empereur Rodolphe II publie un décret interdisant aux Juifs l'accès de la ville. Ceux-ci doivent quitter la ville avant la fin du mois. Au même moment, la fille du rabbin, Myriam tombe amoureuse de Florian, un courtisan de l'empereur...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×