La fondation de la République de Weimar

République de Weimar

 

 

La république de Weimar est un régime politique mis en place en Allemagne de la fin de la première guerre mondiale à l’avènement d’Hitler au pouvoir en janvier 1933.

Elle est proclamée par Philipp Scheidemann  pendant la Révolution de 1918  deux jours avant  la fin de la Première Guerre mondiale qui marque la défaite de l’empire allemand. On l’appelle république de Weimar du nom de la petite ville où l’on a rédigé sa constitution. C’est une démocratie parlementaire  c’est-à-dire que le parlement fait la loi et élit le gouvernement (pouvoir exécutif). Cette république est  une alliance entre le parti social-démocrate  né de la forte industrialisation de l’Allemagne et donc de l’augmentation des ouvriers qui ont fondés ce parti et le Zentrum le centre droit allemand.

Cette république connait la crise financière de 1923 qui est une crise inflationniste c’est-à-dire que le prix des choses augmente très vite alors que les salaires n’augmentent pas aussi vite. Les allemands venaient donc chercher leur pain avec des brouettes de billets.

Billets

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette république est une république sociale qui a contribuée a de nombreuses avancées sociales avec une forte présence des syndicats. Elle a voté le vote des femmes, le droit syndical, de nombreuses conventions collectives, et des comités d’entreprises. Elle a mis en place un système d’assurance chômage et a créée un office spécial qui avait pour objectif de s'occuper de la reconversion et de la formation continuedes chômeurs. Le montant des retraites a été augmenté et les garanties de l'assurance-accident furent étendues, notamment aux maladies professionnelles.

La république de Weimar a aussi été une république des arts avec un fort essor de l’impressionnisme et de l’architecture. La capitale allemande acquiert pendant l'entre-deux-guerres  le statut officieux de capitale homosexuelle, grâce  à ces bals travestis, et à la diversité de ces lieux de rencontre homosexuels.

 

L'histoire de cette république est marquée par de nombreuses tensions et des conflits internes. L’Allemagne  croule à ce moment-là sous les soldats et les blessés revenant du front. Avec la famine, la violence est omniprésente, des combats se produisent entre groupes rivaux de gauche et de droite. L'extrême gauche accusait les sociaux-démocrates de trahir les intérêts des ouvriers en s’alliant aux forces de l’ancien régime de l’empire, au lieu de poursuivre une révolution communiste. La droite conservatrice était opposée au système démocratique et préférait conserver la monarchie ou l'État autoritaire. Il y a eu une révolte de spartakistes appelée semaine sanglante en 1919 en révolte contre le parti social-démocrate SPD vu comme un parti de bourgeois par les communistes. Il y a aussi eu de nombreuses grèves générales dans la Ruhr.

 

 

Face à ces violences grandissantes et  un parti en manque de solution on voit émerger le parti nazi qui fera jusqu‘à 33% des voies en 1932. C’est dans ce climat qu’Hitler accède au pouvoir en janvier 1933 après l’incendie du Reichstag qui est un prétexte pour lui pour prendre tous les pouvoirs. Dès le mois de juillet les partis et les syndicats sont interdits et s’enclenche la marche vers la seconde guerre mondiale

 

Répartition des Länder sous la république de Weimar

Carte 3

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×