ERICH KÄSTNER

 

ERICH KÄSTNER

 

1

 

 

BIOGRAPHIE :

 

 

 

Erich Kästner est né le 23 février à Dresde, en Allemagne, et est mort le 29 juillet 1974 à Munich, agé de 75 ans. Sa mère, Ida Kästner, née Augustin, était femme de chambre et domestique. Vers la trentaine, elle changera de métier pour devenir coiffeuse; son père, Emil Richard Kästner, était sellier.

 

 

 

En 1917, Kästner est envoyé à la première guerre mondiale en tant que soldat, il en reviendra un an plus tard avec une lourde maladie cardiaque.

 

 

 

Il finit ses études normales et devient professeur stagiaire. Il publie plusieurs poèmes dans le journal des élèves du lycée.

 

 

 

Il obtient le bacalauréat de guerre et reçoit une bourse. Il continu ses études, notamant à Leipzig, à Rostock, Berlin... Il étudie la germanistique, l'histoire, la philosophie et l'histoire théâtrale.

 

 

 

En 1922, il obtient un poste au "Nouveau Journal de Leipzig" mais en 1927 il est licencié en raison de la publication d'un poème érotiquement libre.

 

 

 

Il va à Berlin ou il travaille comme critique théâtral et collaborateur libre aux journaux.

 

A partir de 1928 il publie des poèmes comme "Le coeur sur la taille" (1928), "Le bruit dans le miroir" (1929) et des critiques de l'époque, politiques-satiriques et des textes pour le cabaret.

 

A partir de 1929, il publie également des romans pour enfants comme "Emil et les détéctives" (1929), "Pünktchen et Anton" (1931) ou "La classe volante" (1933).

 

Emil et les détectives sera son plus grand succès : il est traduit en 24 langues et est adapté à l'écran.

 

 

 

Dans ses livres, Kästner s'adresse avec plaisanterie contre la morale civile de pique, le militarisme ou le fascisme.

 

 

 

Il est arrêté pour la première fois par la Gestapo (Police d'Etat) de 1937 à 1940. Il est arrêté à plusieurs reprises mais est toujours libéré.

 

En 1942, sous un pseudonyme, il écrit le scénario du film d'anniversaire d'Ufa "Münchhausen". Kästner reçoit l'interdiction d'écriture totale par les nationalsocialistes, mais il n'émigre pas.

 

 

 

De 1934 à 1938 il publie plusieurs livres à l'étranger tels que "Trois hommes dans la neige" ou "Georg et les incidents".

 

 

 

En 1945, après plusieur années de galères, il devient rédacteur dirigeant de la chronique culturelle du "Nouveau Journal" à Munich.

 

Un an plus tard, il édite la revue "Le pingouin pour de jeunes gens".

 

 

 

En 1949, c'est la première de la pièce de théâtre "Aux mains fidèles", Kästner publie des livres d'enfants "Charlotte la double" et "La conférence des animaux".

 

En 1951, il fonde le cabaret "La petite liberté" à Munich.

 

 

 

De 1951 à 1962, il occupe le poste de président du centre PEN de l'Allemagne de l'Ouest, en 1956, on lui attribu le prix littéraire de la ville de Munich.

 

 

 

Il lance le drame "L'école des dictateurs" dont il obtient le prix de Georg Büchner.

 

 

 

En 1957 sa femme met au monde Thomas, à Berlin.

 

 

 

De 1958 à 1970, il participe à des évènements, publie des livres, des poèmes, des pièces de théâtre etc. Il reçoit plusieurs prix, notamant le prix d'honneur de la ville de Munich.

 

 

 

Le 29 juillet 1974, Erich Kästner meurt à Munich, à l'âge de 75 ans.

Euddz

 

Paa

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eudd

D3m

 

 

 

 

 

 

 

 

Ddl

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site