Les Élections De 1932

Les Élections De 1932

 

Les élections présidentielles en Allemagne :

 

Le 13 mars 1932, lors des élections présidentielles en Allemagne, il y avait 4 candidats :

 

President hindenburg 1

Paul von Hindenburg qui était de parti politique indépendant (Zentrum)

 

 

 

 

Hitler 1

Adolf Hitler était du Parti National-Socialiste des Travailleurs Allemands

 

 

 

 

Ernst thalmann

Ernst Thälmann était du Parti Communiste d'Allemagne (KPD)

 

 

 

 

Theodor duesterberg

 

Et Theodor Duesterberg était du parti national du peuple allemand

 

 

 

Les programmes des différents partis

 

 

Le parti NSDAP (nazis) :

Ce qu'il faut retenir du programme du parti nazi, est que tous les droits civiques sont réservés aux citoyens allemands. D’après les Nazis, les Juifs ne peuvent être considérés comme des citoyens.

Les Allemands plus intelligents et travailleurs auront droit à une éducation supérieure et à des postes de directions. Le citoyen idéal est travailleur intellectuellement et physiquement.

Ils exigent une réforme agraire adaptée à leurs besoins nationaux

La diffusion des journaux non-allemands sera soumise à une autorisation expresse.

 

 

Le parti Indépendant ( Zentrum ) :

L'arrivée de Brüning à la chancellerie marque le passage définitif du parti à une politique conservatrice. En menant une politique de rigueur, il n'a pas seulement pour but d'assainir les finances publiques mais il veut aussi démontrer aux pays vainqueur de la Première Guerre mondiale que l'Allemagne n'est pas dans la mesure économiquement de remplir ses obligations liées au traité de Versailles. Elle a besoin d'un report de paiement voire d'une annulation de dette.

 

 

Le parti communiste d'allemagne (KPD) :

Le parti communiste veut donner priorité à la lutte contre la social-démocratie. Les communistes considèrent les sociaux-démocrates comme leur principal ennemi, et vont même jusqu’à leur préférer les nazis. Ils pensent que les excès provoqueront la guerre civile puis la dictature du prolétariat. Dans ces conditions, il est évident que la collaboration entre les deux partis de gauche, qui aurait été indispensable pour résister à la terreur nazie, ne peut s’organiser. C’est contre la social-démocratie que les communistes mènent le combat principal.

 

Le parti national du peuple allemand (DVNP):

le DNVP était un parti politique allemand de tendance nationale-conservatrice à l'époque de la République de Weimar.Il prône sur un régime présidentiel. Il accepte dès lors de soutenir certains gouvernements ou d'y participer. .Le parti forme une alliance avec le parti national-socialiste et le Stahlhelm (une organisation paramilitaire).

 

Déroulement des élections et résultats :

Le mandat de Paul von Hindenburg expire en 1932. Après deux tours , les 13 mars et 10 avril, Paul von Hindenburg est réélu président du Reich. Son adversaire le plus sérieux est Adolf Hitler, le candidat du NSDAP.

Premier Tour

Candidats

Voix ( %)

Parti

Paul von Hindenburg

18 651 497 (49,6)

Indépendant

Adolf Hitler

11 339 446 (30,2)

national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP)

Ernst Thälmann

4 983 341 (13,2)

communiste d'Allemagne (KPD)

Theodore Duesterberg

2 557 729 (6,8)

national du peuple allemand (DNVP)

Second Tour

Candidats

Voix

Parti

Paul von Hindenburg

19 359 983 (53,1)

Indépendant

Adolf Hitler

13 418 517 (36,7)

Parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP)

Ernst Thälmann

3 706 759 (10,1)

Parti communiste allemand (KPD)

Un an après sa réélection (en janvier 1933), Hindenburg nomme à contrecœur son ancien rival , Hitler, chancelier du Reich.

Après avoir accepté le poste de chancelier, Hitler exige de nouvelles élections, afin de renforcer le poids du parti nazi, la date des élections est fixée le 5 mars.

 

L'incendie du Reichtag

Incendie

La nuit du 27 au 28 février, un incendie (orchestré par les Nazis) éclate dans le Reichstag ( bâtiment ou se trouve le parlement allemand) à Berlin.

Les nazis décident d'exploiter l'incendie, afin de s'en servir pour dénoncer un faux complot communiste. Hindenburg étant un opposant au communisme, il tombe dans le piège d'Hitler et signe un décret présidentiel pour la protection du peuple et de l'État qui suspend les libertés individuelles et lance une chasse aux communistes. Au total plusieurs dizaines de milliers de personnes, communistes, des militants du parti communiste d'Allemagne, ainsi que plusieurs dirigeants socialistes et intellectuels de gauche, sont internés dans des camps de concentration.

L'ascension d'Hitler au pouvoir :

Après avoir accepté le poste de chancelier, Hitler exige de nouvelles élections, afin de renforcer le poids du parti nazi, la date des élections est fixée le 5 mars.

L'élection a eu lieu peu de temps après l'incendie du Reichstag

Résultats des élections du 5 mars:

Parti

Suffrages exprimés

Sièges

Parti national-socialiste (NSDAP)

43,90%

10,80%

288

+92

Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD)

18,30%

-2,10%

120

-1

Parti communiste d'Allemagne (KPD)

12,30%

-4,60%

81

-19

Parti du centre (Z)

11,20%

-0,70%

74

+4

Parti national du peuple allemand (DNVP)

8,00%

-0,30%

52

+/-0

Parti populaire bavarois (BVP)

2,70%

-0,40%

18

-2

Parti populaire allemand (DVP)

1,10%

-0,80%

2

-9

Christlich-Sozialer Volksdienst (CSVD)

1,00%

-0,10%

4

-1

Parti démocrate allemand (DDP)

0,90%

-0,10%

5

+3

Parti des fermiers allemands

0,30%

-0,10%

2

-1

Ligue agricole

0,20%

-0,10%

1

-1

Autres

0,00%

-0,90%

0

+/-0

Totaux

100,00%

 

647

+63

En dépit de la forte progression des nazis par rapport aux élections de novembre 1932, le Parti Nazi n'a pas eu les 50% qu'Hitler espérait. Pour contrôler la majorité du parlement, Hitler a été obligé de maintenir sa coalition avec le Parti National du Peuple Allemand. Hitler a besoin d'une majorité des deux tiers pour obtenir le vote de l'Acte Générateur (une loi qui lui permettrait de promulguer des lois sans consulter le Reichstag), qu'il a acquise après avoir persuadé le Parti du Centre de voter en sa faveur.

Le projet de loi a été votée le 23 mars. Les seuls opposants de cette mesure ont les sociaux démocrates. La loi est entrée en vigueur le 27 mars, en tenant compte du fait que certains députés sociaux-démocrates ont été empêchés de siéger. Les députés communistes, représentant 17 % des effectifs du Reichstag, ont été arrêtés avant le vote sous prétexte de leur rôle supposé dans l'incendie du Reichstag. L'acte générateur aurait dut durer 4 ans, mais il a été prolongé deux fois Le SPD et le KPD ont rapidement été déclarés hors-la-loi, et l'Allemagne s'est fermement établie comme une dictature.

 

Lorsque Hindenburg meurt le 2 août 1934, quelques jours plus tard, un plébiscite donne à Hitler tous les pouvoirs (19 août 1934). Il supprime donc la fonction de Président du Reich et son titre de Führer cumule de fait les fonctions de Chancelier et Président du Reich. L'élection présidentielle de 1933 était donc la dernière de la République de Weimar.

 

De la Jousselinière Sarah

Trolliet Alexa

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×