CLARA SCHUMANN

CLARA  SCHUMANN

Enfant prodige, pianiste légendaire, compositrice talentueuse, professeur réputée, égérie d’hommes célèbres mais aussi fille, femme et mère au quotidien, ce sont les multiples facettes de l’existence de Clara Wieck-Schumann 

Une enfance précoce 

Clara Schumann, qui a pour nom de naissance Clara Wieck, est née à Leipzig le treize septembre 1819, et est morte le vingt Mai 1896 à Frankfort-sur-le-Main. Elle est enterrée au cimetière de Bonn. Le père de Clara, Friedrich Wieck  est l'un des plus célèbres professeurs de piano de son temps, sa passion pour cet instrument l'amène à fonder sa propre fabrique de pianos.

220px-clara-schumann-andreas-staub-freigestellt.jpg

C’est dans cet environnement musical que Clara Wieck commence le piano alors qu’elle ne sait ni lire ni écrire. Dès l’âge de 8 ans elle est déjà capable d’improviser et de composer avec une grande facilité. Elle devient concertiste dès l’âge de neuf ans et elle joue son premier concert au Gewandhaus de Leipzig. En tournée à Paris elle rencontre un immense succès. Très tôt, à l’âge de huit ans, elle fait connaissance avec celui qui sera son futur  mari, Robert Schumann. Il est l’élève de son père. 

La femme d'un grand  compositeur

Son mari, Robert Schumann, est né le 8 juin 1810 à Zwickau et est décédé le 28 juillet 1856 à Endenich. C'est un grand compositeur allemand. À l'âge de seize ans, elle s'éprend de Robert Schumann. Robert demande sa main à son père lorsque la jeune fille atteint sa dix-huitième année. Mais Wieck s'oppose vigoureusement à leur mariage. Les amoureux sont séparés de force, mais communiquent par le biais d'amis et de messages musicaux dans les concerts de Clara. Le mariage est finalement célébré en 1840 à Schönefeld en exécution d'une décision judiciaire. Huit enfants nés entre 1841 et 1854 sont issus de leur union, ce qui tend à ralentir sérieusement le parcours musical de Clara.  De plus Clara se met au service de son mari. Elle passe beaucoup de temps à recopier et compléter les manuscrits de Robert, d’ailleurs attentif à faire publier aussi ceux de Clara. Peu de temps lui reste pour sa propre production gardant le plus possible de temps pour jouer du piano

542px-robert-schumann-1839.jpg

Une grande interprète  

En 1835, Clara a 16 ans et est déjà une artiste accomplie, elle donne de nombreux récitals à l'étranger. Les naissances successives ralentissent les récitals mais après une interruption  celle-ci reprend rapidement son activité de concertiste et il lui arrive de jouer en étant enceinte. Dés 1856 à la mort de son mari,  Clara se lance à corps perdu dans des tournées en Angleterre, en France, en Russie.  Elle joue et défend les œuvres de Robert …. jusqu'en 1891, la date de son dernier concert. Elle est considérée alors  comme la plus grande pianiste et même le plus grand pianiste de son temps. Elle enseigne aussi le piano au conservatoire de Francfort, elle est la seule femme membre du corps enseignant. De 1881 à 1893 elle crée une édition complète des travaux de Robert Schumann, dont elle n'a de cesse de défendre l'œuvre. C'est précisément en écoutant son petit-fils, Ferdinand, interpréter une œuvre de son célèbre aïeul (Romance en fa majeur, Op. 28 n° 2) qu'elle s'éteint le 20 mai 1896.  Elle fait partie des rares femmes compositrices du XIXème  siècle avec Fanny  Mendelssohn, Louise Farrenc et Cécile Chaminade.

220px-clara-schumann-2.jpg

Une grande compositrice

Clara Schumann était aussi compositrice et à écris surtout pour le piano. Ses œuvres sont reconnues comme essentielles dans le répertoire du piano

  • Quatre Polonaises pour piano op.1
  • Caprices en forme de Valse pour piano op.2
  • Romance variée pour piano op.3

Malheureusement, son mari étant un grand compositeur, sa femme disparaît derrière lui. De plus ses obligations de mère et ses différents concerts font qu'elle ne peut pas passer du temps à composer. Clara Schumann n’a pas échappé aux contraintes qui pesaient sur les femmes de son temps.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site