Wolfgang Becker

 

Wolfgang Becker

photo1-1.jpg

photo2.jpg

 

 

 

Biographie:

 

Wolfgang Becker est né le 22 juin 1954 en Westphalie (Allemagne).

 

Après un cursus universitaire en Histoire et littératures allemandes/américaines, Wolfgang Becker commence à travailler comme cadreur à partir de 1983, puis intègre la Deutsche Film und Fernsehakademie de Berlin. Son film de fin d'études, Schmetterlinge, est sélectionné dans de nombreux festivals et lui vaut un Léopard d'or à Locarno en 1988. 

 

Certains de ses téléfilms (Kinderspiele-1992) remportent un franc succès.En 1997, Wolfgang Becker décide de se lancer dans le long métrage avecDas Leben ist eine Baustelle produit par la société X-Filme Creative Pool qu'il a fondée avec le réalisateur Tom Tykwer. Son second long métrage et son film le plus célèbre,Good bye Lenin! (2002) lui donne une renommée mondiale, lui apporte la consécration et une multitude de prix dans son pays. 

 

 

 

Filmographie:

 

Jeux d'enfant: ce téléfilm est le premier succès de Wolfgang Becker. Il retrace la triste histoire d'un enfant, au début des années 60, en Allemagne. L'enfant, Micha, tente par tous les moyens d'empêcher le divorce de sa mère confrontée à un père irascible et violent, frustré par des conditions de vie misérable. 

 

La Vie est un chantier: est un film de Wolfgang Becker. Il retrace la vie de Jan Nebel , un jeune homme dont la vie est une série de malchances. Il est renvoyé de son travail après s'être battu avec deux policiers en civil, peu de temps après son père meurt. Jan déménage alors dans son appartement qu'il partage avec son ancien collègue Buddy et sa nouvelle petite amie Vera. Les trois jeunes gens tentent de survivre dans le Berlin de tous les jours.  

 

Acteurs principaux:photo3-2.jpg

 

JürgenVogel

ChristiannePaul

 

RickyTomlinson

 

 

Affiche du film «la vie est un chantier» 

 

 

Good Bye, Lenin!:est un filmallemand de WolfgangBecker, sur un scénario de BerndLichtenberg. Il est sorti en février 2003 en Allemagne. Alex, un jeune Berlinois de l'Est, apprend la chute du mur alors que sa mère est dans le coma à la suite d'un infarctus. Celle-ci a toujours été quelqu'un d'actif, participant avec enthousiasme à l'animation d'une chorale.
Les mois passent et le coma continue. La ville se transforme, les voitures occidentales sillonnent les rues, les publicités envahissent les murs. Au bout de huit mois, elle ouvre les yeux dans une ville qu'elle ne peut plus reconnaître. Alex veut absolument lui éviter un choc brutal que son coeur affaibli ne pourrait supporter.
Profitant de son alitement, avec l'aide de sa famille et de ses amis, il reconstruit autour d'elle son univers familier, convoque les jeunes chanteurs de la chorale, sollicite l'aide d'un ancien cosmonaute, reconverti en chauffeur de taxi, et s'efforce de faire revivre la RDA dans les 79 m² de l'appartement, remis aux normes socialistes.
 

 

Acteurs principaux

 

Daniel Brühlphoto4-1.jpg
KatrinSass
ChulpanKhamatova
Maria Simon
Alexander Beyer

 

 Affiche du film «Good bye Lenin!»

photo1.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×